DUT Qualité, logistique industrielle et organisation

Avec  la crise actuelle qui règne partout dans le monde, les entreprises recherchent constamment plus de compétitivité. La qualité, la logistique industrielle et l’organisation sont ainsi devenues les points clés de la performance.

Contenu de la formation

Le DUT Qualité, Logistique Industrielle et Organisation, ou QLIO, propose des matières d’enseignement général. C’est une des formations qui fait appel à des travaux de groupes afin de favoriser l’autonomie. Les candidats à l’examen évoluent dans un milieu estudiantin stimulant : jeux pédagogiques, logiciels métiers, nouvelles technologies de l’information et les contacts avec les entreprises sont nombreux et variés : intervenants, visites, TP en entreprise, stages… Il est aussi possible de suivre ce DUT en formation par alternance. A noter que l’admission à cette formation courte de deux ans se fait sur étude de dossier, entretien, voire tests. Ce sont les bacheliers en bac S, STI2D, ES qui sont les plus concernés par cette formation. Cependant, les bacheliers STMG, STL, STAV peuvent aussi y accéder avec un excellent dossier.

Les débouchés et poursuites d’études du DUT QLIO

Le DUT Qualité, logistique industrielle et organisation a pour objectif la formation des techniciens supérieurs qui sont, en plus d’être aptes à exercer des emplois liés à la maîtrise des flux, spécialisés en logistique industrielle et en qualité. Les diplômés de ce DUT n’évoluent pas spécialement dans le secteur industriel. Ils sont de plus en plus convoités par d’autres secteurs d’activités qui s’intéressent dorénavant aux fonctions logistiques et qualité : grande distribution et secteur bancaire sont ainsi de parfaits exemples de cette transversalité nouvelle.
A titre d’exemple, voici quelques métiers exercés par les titulaires de ce DUT : assistant logistique, responsable d’atelier, responsable qualité, technicien qualité… Bien que les diplômés aient beaucoup d’opportunité d’embauche après la formation, 70% d’entre eux poursuivent soit dans une école spécialisée en logistique jusqu’au niveau bac + 5, soit en école d’ingénieurs, ou dans une université étrangère dans une licence professionnelle.

 

Crédit photo : proxim-proprete

Laisser un commentaire