Intégrer une école de commerce après le bac

Pour faire carrière dans le secteur du management, du marketing, de la vente, de la finance, … les écoles de commerce constituent le chemin idéal. Focus sur ces écoles.

Les écoles de commerce : quelles différences ?

Les écoles de commerce françaises bénéficient d’une excellente réputation. Certaines d’entre elles sont créées à l’aube du 20ème siècle, d’autres mêmes à la fin du 19ème siècle, notamment HEC et ESSEC. La majorité des écoles sont de statut associatif. Elles sont gérées par les chambres de commerce et d’industrie, ce qui explique les liens forts avec les entreprises. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’elles ont tant de côte auprès des recruteurs.

Il y a les grandes écoles de province, telles que l’EM Lyon ou l’ESC Toulouse, les grandes écoles membres de la Conférence des Grandes Ecoles (Audencia Nantes par exemple) et les écoles qui ont formé un réseau, à l’image de Néoma Business School. Il y en a certaines qui, pas petites pour autant, ne sont ni membres de la CGE ni membres d’un groupe d’écoles de commerce mais, comme toutes les écoles, possèdent des partenaires à l’étranger.

A lire également : Pourquoi choisir une Ecole de commerce post-bac ?

Les écoles post-bac

Ce sont les écoles dites post-bac qui acceptent les bacheliers (école Idrac, ESC Dijon, Montpellier business school, …). Parmi elles, les écoles consulaires qui étoffent leur offre de formation en proposant des diplômes bac+3 en trois ans, à coté de leur Programme Grande Ecole. On y trouve aussi des écoles qui proposent des cursus diplômant en 5 ans, voire 4 ans. Par le contenu des programmes, la pédagogie et l’organisation, ces établissements, bénéficiant d’une large reconnaissance par l’Etat, sont focalisés majoritairement sur la pratique.

Enfin, chacune des écoles de commerce post bac effectue une sélection souvent sévère. Vous aussi devez faire votre choix en fonction de vos objectifs.*

A lire également : Que faire après une école de commerce ?