Études Post-Bac : comment évaluer un cursus Bachelor ?

Professionnalisant, à vocation internationale et offrant de nombreuses spécialisations, le Bachelor est une formation de trois ou quatre ans, permettant de multiplier les expériences à l’international notamment. Accessible dans la majorité des cas après le bac, mais aussi avec un bac+2 professionnalisant comme le BTS Technico-commercial (TC) par exemple, le diplôme accélère l’entrée au monde du travail, sans pour autant compromettre les chances de poursuivre les études pour les diplômés qui souhaiteraient continuer l’aventure étudiante. Cependant, les caractéristiques de ce diplôme différent d’un programme à un autre, il convient donc de bien évoluer une formation visée avant de s’y engager.

A lire également : Un bref résumé du cursus Bachelor

Assurez-vous surtout de la qualité de l’enseignement…

Alors qu’il est de plus en plus prisé dans le milieu estudiantin, notamment grâce à son aspect très professionnalisant, intégrer un Bachelor ne doit cependant pas se faire sur un coup de tête, si vous souhaitez vous éviter des désagréments de dernières minutes, au cours de votre formation. L’un des éléments importants à prendre en compte dans cette optique est le projet d’études, car il ne sert à rien de s’aventurer dans un programme de 4 ans si vous n’aspirez pas à une carrière à l’international. En effet, un Bachelor en 3 ans ne vise pas le même public qu’un Bachelor en 4 ans. Si la première option permet plutôt de valider un premier cycle et s’ouvrir immédiatement les portes du milieu professionnel ou poursuivre les études, la seconde, quant à elle, s’apparente à une première formation avec un besoin de spécialisation dans une 5e année.

La durée n’est néanmoins pas le seul critère à considérer dans le choix d’un Bachelor. On pense également à la qualité de l’enseignement de la formation visée. Et pour y voir clair, vous pourrez vous renseigner auprès des étudiants et anciens étudiants du cursus que vous souhaitez intégrer, ou sur les forums en ligne par exemple. La sélection à l’entrée constitue aussi un gage de sérieux : il y a des programmes assez sélectifs et des programmes ouverts à tous, avec des exigences moins élevées à l’admission.

A lire également : Le point sur le bachelor et la licence

Et de la réputation du programme visé

Outre la qualité de l’ouverture internationale, des rapports avec les professionnels ou encore la finalité du cursus, la réputation de l’établissement proposant le Bachelor visé est une donnée à ne pas négliger lors de son évaluation. Il est clair qu’un établissement jouissant d’une belle réputation dans le milieu professionnel aura moins de mal à insérer ses diplômés dans la vie active, contrairement à une école très peu cotée. Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire, ou presque, pour dénicher le Bachelor qui vous sied le mieux.