L’immobilier : un secteur, mille et une opportunités

Certains secteurs ne connaissent pratiquement jamais la crise, parmi eux figure celui de l’immobilier. Après un coup de mou dû à la crise économique de 2009, le secteur a à nouveau le vent en poupe en France, avec un chiffre d’affaires en hausse de 3,3% en 2016 et près de 19 200 projets de recrutement. Ce qui fait du secteur l’un des plus dynamiques de l’économie française et un très grand pourvoyeur d’emplois. Les professions du secteur sont de plus en plus diversifiées de nos jours, allant du classique agent immobilier au négociateur immobilier. Focus sur les métiers de l’immobilier.

Une professionnalisation du secteur qui tend vers des spécialisations très pointues

Depuis quelques années déjà, les professionnels de l’immobilier ne sont plus formés sur le tas, on assiste à une véritable professionnalisation du secteur à travers la création de plusieurs formations à tous les niveaux (BTS, bachelor, licence et master). Cette professionnalisation a favorisé l’expansion du secteur autour de ses trois domaines clés à savoir : la gestion immobilière, les transactions immobilières et la promotion immobilière. Parmi les professions, nous pouvons citer :

  • L’agent immobilier qui est le plus connu des métiers du secteur, il joue le rôle de conseiller et d’intermédiaire entre le locataire et le propriétaire ou entre le vendeur et l’acheteur. Pour devenir agent immobilier il faut minimum un bac+2 ou plus dans l’une des spécialités du secteur. La rémunération peut atteindre en moyenne les 4 000 euros,
  • Le gestionnaire de biens ou d’actifs immobiliers, il s’occupe surtout de la gestion d’un local ou d’un immeuble à louer, il est généralement polyvalent et doit avoir des compétences plutôt relationnelles,
  • Juriste immobilier, il évolue généralement dans les grands cabinets immobiliers et s’occupe des aspects légaux des transactions et des contrats de location et de vente, cette profession demande au moins un bac+5 et une très bonne connaissance du secteur et du droit,
  • Négociateur immobilier, son travail est beaucoup plus commercial et se fait en collaboration avec l’agent immobilier,
  • Chasseur de biens immobiliers, il est chargé principalement de trouver des appartements ou des bureaux pour un particulier ou une entreprise.

L’immobilier un secteur anti-crise

Evidemment la liste des métiers ne se limite pas là, il existe encore d’autres professions moins connues mais non moins importantes liées au secteur de l’immobilier en France. Pour les étudiants qui ont choisi la spécialisation, un large panel de métiers les attend à la fin de leur formation pour évoluer dans l’un des secteurs clés de l’économie française.