Développeur web : un métier d’avenir

L’informatique est un domaine d’activité à fort potentiel, en termes d’opportunités de carrière. Les offres sont plus nombreuses que la demande, soit moins d’un candidat par offre d’emploi, chaque année, selon une récente étude du Syntec Numérique. Le développement web est l’un des secteurs qui recrutent le plus dans le monde de l’informatique.

Un métier accessible à partir d’un bac+2

Compte tenu de l’importance de l’internet dans le développement des entreprises d’aujourd’hui, les diplômés en développement web sont de plus en plus sollicités (aussi par les particuliers) pour la réalisation de fonctionnalités des interfaces web pouvant prendre la forme de sites Internet, d’intranet, d’applications web ou d’outils en ligne. Les écoles et universités proposent de nombreuses formations post-bac en formation initiale ou continue, en alternance aussi. Mais pour devenir un bon développeur web, il faut avoir un bon niveau d’études.

Mais, comment devenir un bon développeur web ?

Certes, avec un diplôme de niveau bac+2 (BTS ou DUT) en informatique validé avec des enseignements en développement web est un très bon début pour commencer sa carrière dans le domaine, cependant pour vraiment maîtriser tous les rouages et techniques autour des programmes informatiques, il vaut mieux poursuivre ses études pour valider une formation developpeur web de niveau bac+5 (Master, diplôme équivalent) pour prétendre à une carrière plus brillante. Le diplômé sera ainsi armé pour répondre aux besoins spécifiques des clients après l’étude et l’analyse d’un cahier de charge qui lui est confié. Il pourra accompagner la rédaction du cahier de charge en conseillant des aspects techniques qu’un client ou le chef de projet ne maîtrise pas vraiment. A partir de là, il pourra proposer des solutions sur-mesure pour la création d’un site ou d’une interface ou apporter des améliorations aux solutions existantes.

Quelles sont les compétences d’un bon développeur web ?

Déjà, le développeur web est censé connaître les principaux langages du développement web, et être capable d’analyser un besoin et présenter un cahier de charges. Evidemment, il conçoit et développe des applications (n-tiers, mobiles), des sites, des interfaces, des pages web etc. Il assure et/ou participe aux développements logiciels et peut gérer un projet, ce qui implique des qualités managériales et communicationnelles. Le bon développeur web est également  un bon formateur avec les clients car il doit pouvoir leur expliquer clairement le fonctionnement du produit développé une fois le travail achevé. La maîtrise de l’anglais technique lui est indispensable pour comprendre certains termes informatiques.