Emploi : les profils comptables demandés sur le marché du travail

Les professionnels du secteur l’assurent ; « Contrairement aux idées reçues, beaucoup de filières ouvrent les portes de ces métiers ». Voici quelques chiffres qui soutiennent cette affirmation.

Un effectif important de salariés et des milliers de recrutements en vue

A ce jour, la France compterait environ 250 000 postes liés aux métiers de la profession comptable, et ils sont repartis entre experts-comptables, commissaires aux comptes, collaborateurs de cabinets… Ce qui en fait l’un des secteurs les plus représentés sur le marché du travail. A côté de cela, un recensement des besoins de la profession comptable prévoit au total le recrutement de 10 000 nouveaux commissaires aux comptes et autant d’experts-comptables à l’horizon 2030.

Chaque année de nombreux jeunes diplômés frappent le plus souvent à la porte des cabinets français, dont une bonne partie recrute dans le cadre d’une création de poste. Ceux-là s’intéressent beaucoup plus aux profils qui ont moins de deux années d’expérience professionnelle.

Profession comptable : des métiers de plus en plus qualifiés

Le BTS diplome de comptabilité et de gestion (BTS CG) est un des diplômes permettant d’accéder à ces métiers. Cependant, les titulaires de ce diplôme ou les diplômés d’autres BTS en université ou classe prépa peuvent tenter de valider le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG). L’obtention de ce diplôme de niveau bac+5 conduit vers le diplôme d’expertise comptable à bac+8, après un stage de trois ans en cabinet, soit le diplôme le plus élevé du domaine comptable.

Certes, ce secteur recrute et continuera sur cette lancée pendant de nombreuses années encore. Cependant, avec l’évolution des nouvelles technologies et l’importance que prend le numérique dans le monde professionnel aujourd’hui, les emplois liés à la comptabilité sont de plus en plus qualifiés. Les candidats devront par conséquent maîtriser les nouvelles technologies et, idéalement, parler couramment la langue anglaise.

Laisser un commentaire