Quelles études faire après le bac pour travailler dans le domaine du digital ?

La digitalisation massive des entreprises a conduit au développement ainsi qu’à l’émergence de certains métiers. Il existe aujourd’hui en France, et à l’international, une forte demande en besoins qualifiés. Le digital offre ainsi de nombreuses opportunités professionnelles et il est tout indiqué de suivre une formation dans ce domaine ultra dynamique afin d’acquérir toutes les compétences nécessaires.

Le point sur le marché du digital en France

Le secteur du digital compte actuellement parmi les plus dynamiques en France, représentant près de 3 % de l’emploi (soit environ 800 000 emplois). Il attire tout particulièrement les jeunes, qui sont essentiellement diplômés du supérieur, notamment au sein de l’ESIN Paris.

Il faut savoir que ce secteur englobe plusieurs champs d’action, comme l’informatique, la communication, le développement, le commerce… Le digital offre ainsi un très vaste panel d’opportunités professionnelles, que l’on peut regrouper dans trois principales familles :

  • la création : cette catégorie comprend les métiers de la création Web, avec l’UX et l’UI design, autrement dit, l’expérience et l’interface utilisateur. Parmi les métiers les plus prisés, on retrouve le webdesigner, l’UI/UX designer, le graphiste, l’illustrateur 3D, le chef de projet digital… ;
  • la technique : il s’agit essentiellement du développement Web où l’on retrouve les métiers de développeur Web, développeur multimédia, développeur d’applications mobiles, développeur blockchain ou encore développeur de jeux vidéo ;
  • le business : les métiers de la communication Web et du marketing sont ici à l’honneur comme le data analyst, le community manager, le rédacteur Web, le growth hacker ou encore de responsable e-commerce.
Quelles études faire après le bac pour travailler dans le domaine du digital ?

A lire :

Marketing digital : le top 3 des métiers qui décollent
Se former aux métiers du numérique & du digital directement après le Bac ?
Développeur web : un métier d’avenir

Les parcours de formation pour travailler dans le digital

Face à la forte demande en profils qualifiés dans le domaine du digital, de nombreuses formations ont vu le jour afin de vous permettre d’acquérir toutes les compétences nécessaires à votre futur métier.

Il existe en effet aujourd’hui un très vaste catalogue de formations qui peuvent aller de cursus courts, comme avec les DUT et les BTS en deux ans, jusqu’à des plus longs. On retrouve notamment le BTS SIO (Service Informatique aux Organisations) avec l’option « solutions d’infrastructure de systèmes et de réseaux » ou  « solutions logicielles », ainsi que le DUT STID (Statistique et Informatique Décisionnelle).

Il est toutefois vivement recommandé de poursuivre avec un cursus plus long afin de vous spécialiser et ainsi accéder à un plus large panel de postes à responsabilité. Il est alors possible de suivre des parcours de niveau Bac+3 à Bac+5 comme avec une Licence, une Licence Professionnelle, un Master ou encore un Master of Science (Msc).

Au cours de ces formations complètes, vous allez pouvoir découvrir et approfondir de nombreux blocs de compétences, avec notamment la data, l’intelligence artificielle, la blockchain, le machine learning, la réalité virtuelle ou augmentée, l’IoT, etc. 

Il est en outre possible au sein de certaines écoles de participer à de nombreux stages ou encore de suivre votre formation en alternance. Ces dispositifs professionnalisants vous permettent de découvrir le monde de l’entreprise et de mettre en pratique vos connaissances acquises au cours de votre formation. Vous avez ainsi l’opportunité de vivre une réelle première expérience professionnelle, qui sera un véritable atout pour votre future insertion professionnelle. Les recruteurs apprécient en effet tout particulièrement ces profils complets qui sont d’ores et déjà opérationnels dès l’obtention de leur diplôme.

En suivant une formation dans le domaine du digital, vous avez ainsi l’occasion d’intégrer un secteur dynamique qui va rester hautement porteur d’emploi dans les années à venir au vu des nombreuses évolutions qui sont en cours.