Ecoles d’ingénierie et écoles d’ingénieur

Il faut savoir que parmi les écoles scientifiques, il y en a qui ne sont pas habilitées par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI). On les appelle les écoles d’ingénierie. Volontairement, beaucoup d’écoles choisissent de ne pas être habilitées par cette commission afin qu’elles aient la main libre dans l’aménagement de leurs programmes pédagogiques. Pour autant, cela n’empêche pas leurs diplômés d’être recruté dans les grandes entreprises.

Cursus moins académique dans les écoles d’ingénierie

Dans les écoles d’ingénierie, le programme propose des modules d’enseignements qui sont moins académiques par comparaison aux écoles d’ingénieur. C’est-à-dire, les mathématiques ou la physique y sont moins présents dans leurs programmes d’enseignement. Dès la première année, les étudiants de ces écoles sont rapidement confrontés aux thématiques qui concernent les entreprises. Les responsables des formations dans les écoles d’ingénierie laissent une grande place à la pédagogie par projets. D’ailleurs, à la différence des écoles habilitées par la CTI, c’est-à-dire les écoles d’ingénieur, les non habilitées ne sont pas contraints d’avoir des enseignants-chercheurs. Elles recrutent plutôt des intervenants issus du monde professionnel. En gros, l’entreprise est omniprésente dans ces écoles d’ingénierie comparées aux écoles mentionnées par la CTI.

Les écoles d’ingénierie garanties par d’autres institutions

Bien qu’elles ne soient pas habilitées par la CTI, un nombre important des écoles d’ingénierie proposent des diplômes certifiés au Répertoire National de Certification Professionnelle. Ce dernier est en quelque sorte la garantie de l’acquisition des compétences professionnelles. Il y en a qui sont soutenues par les Chambres de Commerce et d’Industrie locales. Celles qui offrent des formations par apprentissage sont elles garanties par les Centre de Formation par Apprentissage.

Enfin, si vous devez choisir une école d’ingénierie de ce genre, n’hésitez pas à appliquer les mêmes règles d’usage : participer aux journées portes ouvertes, informez-vous auprès des anciens diplômés, visitez leur site web pour voir la liste des entreprises partenaires, ou le taux d’insertion professionnelle des diplômés…

 

Crédit photo : lexpress.fr