Qu’est ce que l’apprentissage et quels sont ses avantages ?

Souvent appelée “voie d’excellence”, l’apprentissage a connu un développement conséquent ces dernières années : l’Etat y accorde de plus en plus d’importance et les entreprises sont de plus en plus séduites par ce mode de fonctionnement. Mais alors qu’est-ce que l’apprentissage et quels sont les avantages pour l’apprenti et l’employeur ?

L’apprentissage : définition

L’apprentissage, ouvert aux jeunes de 16 à 30 ans, permet d’alterner entre période de formation théorique, au sein d’un CFA (Centre de Formation des Apprentis) ou d’une école, et une formation pratique en développant des compétences professionnelles en entreprise.

Disponible du CAP au bac+5, l’apprentissage peut se dérouler dans tout type de formation (pâtisserie, vente, conseil, numérique …) et dans n’importe quel type d’entreprise (associations, tpe, pme, grands groupes etc.) ce qui en fait une excellente voie.

C’est le moyen le plus rapide, concret et avantageux pour obtenir des connaissances et des compétences.

Des avantages pour l’apprenti

Les apprentis bénéficient d’une rémunération même lorsqu’ils sont en période de formation au CFA. Ce salaire varie selon l’âge et les diplômes obtenus par l’apprenti.

En plus de cela, les frais de scolarité sont totalement remboursés par l’entreprise. L’apprenti n’a donc rien à avancer.

Des aides de l’Etat ainsi que des aides régionales permettent aux apprentis de bénéficier de réductions sur leur permis de conduire, de rembourser leur premier équipement professionnel.

Enfin, les apprentis sont considérés comme des salariés à part entière : si l’entreprise possède un Comité d’Entreprise, ils pourront bénéficier de ces avantages. Il en va de même pour les tickets restaurant, les chèques vacances et même le remboursement des frais de transport. De la même façon, il disposera d’autant de congés payés que ses collègues, et de jours supplémentaires pour préparer ses examens.

L’apprentissage facilite alors l’intégration au sein d’une structure : il est perçu comme un salarié encore en formation, et peut intervenir sur des tâches importantes, au même titre qu’un employé en CDI.

Des avantages pour l’employeur

Pour les employeurs, de nombreuses aides sont également disponibles pour leur permettre d’embaucher un apprenti à moindre frais.

L’aide unique à l’embauche pour un contrat d’apprentissage, versée par l’Etat, permet par exemple de bénéficier de 4 125 € la première année d’exécution du contrat, de 2 000 € la deuxième année d’exécution du contrat, et de 1 200 € la troisième année d’exécution du contrat et plus.

Des aides supplémentaires existent, notamment si l’employeur signe un contrat d’apprentissage avec un jeune apprenti reconnu handicapé. L’entreprise bénéficie également d’exonérations de cotisations et de contributions sociales patronales et salariales.

Pour conclure, l’apprentissage c’est l’occasion, pour l’employeur et l’apprenti, de respectivement former et d’être formé à moindre frais et avec des avantages notoires pour chaque partie.