Choisir une formation verte après le bac

Grâce à la croissance du secteur « vert » qui s’est bel et bien développé en multipliant les métiers et en affichant depuis longtemps un taux de croissance supérieur à celui des autres domaines, le secteur de l’environnement est donc très prisé actuellement, et plusieurs métiers ont surgi afin de répondre aux nouveaux enjeux « verts ». Pour pouvoir les exercer, une formation spécifique est nécessaire à l’acquis de connaissances scientifiques solides, mais aussi de compétences transversales en économie, droit, ou techniques commerciales. Ainsi, des formations qui vont du BTS jusqu’à bac+5 sont proposées dans ce secteur par de plus en plus d’écoles. Zoom sur la formation proposée par l’une d’entre elles : l’IET.

La formation environnementale de L’IET

L’Institut des Technologies de l’Environnement, est une école spécialisée dans le secteur de l’environnement, proposant à tous les intéressés du secteur, une vaste palette de programmes axés sur les métiers de l’environnement qui vont du Bac au bac+5, accessibles aussi en alternance. On pourra ainsi citer en exemple le BTS en Gestion et Protection de la nature (un cycle de formation de deux ans menant à l’exercice des métiers d’aménagement des espaces naturels), et son cycle supérieur Bac+4/Bac+5 (consistant en une première année d’acquisition des fondamentaux de la performance environnementale, puis une deuxième année aboutissant à l’obtention de deux possibles spécialisations : Management stratégique en Economie circulaire et collaborative et Management de la stratégie environnementale et sociétale). Ce cursus conduit à l’obtention d’un Titre certifié par l’État de niveau I, le tout, passant par des bachelors conçus pour les passionnés des problématiques environnementales. Zoom sur ces derniers.

Les Bachelors « verts » de l’IET

Le Bachelor «Chargé d’Affaires en Environnement», est un programme professionnalisant et très opérationnel faisable en trois ans et  conçu sur le pôle des compétences commerciales, pour faire des étudiants des professionnels efficaces et immédiatement performants, en les dotant des capacités de vente et de négociation nécessaires à l’exercice de ce métier  tout en approfondissant aussi leurs compétences environnementales. Cependant, si vous souhaitez plutôt contribuer à l’aménagement des territoires, vous pourrez vous décider pour le Bachelor développement local et environnement, un programme de trois ans en alternance, basé sur le pôle d’expertise des compétences territoriales, écologiques et environnementales ainsi que sur le pôle de compétences des entreprises et des collectivités territoriales, pour permettre l’obtention d’une double compétence, en environnement et en aménagement du territoire.

L’Air, l’eau, les ressources naturelles, les énergies renouvelables, le traitement des déchets, ou encore l’écologie, sont certains des secteurs affichant des carrières et des métiers d’avenir dans le domaine environnemental. Savez-vous déjà quelle est l’aventure verte que vous souhaitez entreprendre?